Carte blanche à l’Embobiné

Vers la lumière

De Naomi Kawase
Japon / France – 2017 – 1h41 – VOSTF
Avec Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji,…
Musique originale : Ibrahim Maalouf
AVANT-PREMIÈRE

Séance : vendredi 13 octobre à 20h30

De Naomi Kawase
Japon / France – 2017 – 1h41 – VOSTF
Avec Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji,…
Musique originale : Ibrahim Maalouf
AVANT-PREMIÈRE

Sélection Officielle Festival de Cannes 2017

Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre un célèbre photographe dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre cet homme Mr Nakamori qui perd la lumière et Misako qui la poursuit. L’un et l’autre partagent en secret cette phrase plusieurs fois prononcée : « Rien n’est plus beau que ce que l’on a sous les yeux et qui s’apprête à disparaître. »
Naomie Kawasa a déclaré à propos de son film : « J’ai envie de dédier ce film à tous les amoureux du cinéma de ce monde. » »Ce que je voulais capter dans le film, c’est ce qu’il y avait au bout de ce regard.

Après sa Caméra d’or en 1997 avec Suzaku(son premier long métrage) et le Grand prix en 2007 avec La Forêt de Mogari, Naomi Kawase a été également membre du jury du 66e Festival de Cannes présidé par Steven Spielberg. Elle sera présente à Cannes en 2014 avec Still the water ainsi qu’en 2015 avec Les délices de Tokyo. Cette réalisatrice japonaise a étudié la photographie et a tourné pendant ses études des courts-métrages expérimentaux : elle obtient en 1993 le prix d’encouragement au Festival de l’image de Tokyo pour le documentaire Dans ses bras ainsi que le prix de la presse FIPRESCI.

Séance : vendredi 13 octobre à 20h30

Voir la bande-annonce